sport

Pas de sport – 10 préjugés contre le sport et ce qu’il y a derrière

Fitness Muffle aimerait citer le Premier ministre britannique Winston Churchill lorsqu’il s’agit de justifier leur inactivité sportive. Le politicien âgé aurait répondu «Pas de sport» lorsqu’on lui a demandé la raison de sa bonne santé. Il est plus que douteux que cette citation vienne vraiment de Churchill. Le premier ministre était un athlète vraiment polyvalent à un jeune âge et était toujours impliqué dans la chasse au renard quand il avait 70 ans. Il existe également de nombreux malentendus et préjugés courants concernant le sport. Qu’est-ce qui est bien, qu’est-ce qui ne va pas?

1. Je suis trop vieux pour faire du sport

Au contraire! Le sport reste le meilleur moyen de rester en forme jusqu’à un âge avancé. Il est important de passer un examen médical et de choisir le bon sport avant de commencer à faire de l’exercice: les entraînements d’endurance tels que le cyclisme, la marche nordique, le jogging ou l’entraînement en force modérée peuvent prévenir la perte musculaire et la prise de graisse liées à l’âge.

2. Courir apporte plus que marcher

Pas vrai. Le jogging consomme plus de calories, mais les bienfaits pour la santé sont plus importants de la marche, selon une étude de la Bundeswehr Sports School. Les piétons avaient une perte de poids encore plus élevée et des taux de cholestérol inférieurs à ceux des coureurs. Le jogging augmente également le stress sur les articulations: «Cela met trois fois plus de stress sur les articulations que la marche», explique la championne olympique Heide Rosendahl.

3. Le sport vous fatigue inutilement

Ce n’est pas correct. Les sports d’endurance améliorent la capacité de concentration et augmentent la capacité de réflexion. Les athlètes restent éveillés plus longtemps mais dorment mieux. À un âge avancé, plus les personnes sont actives, plus la baisse des performances des athlètes est lente.

4. Si vos muscles ne vous font pas mal après l’entraînement, c’est que vous faites quelque chose de mal .

Pas besoin de vous blesser les muscles. Ce n’est pas le signe d’un entraînement efficace, mais un microtraumatisme des fibres musculaires et parfois une acidification supplémentaire des muscles. La douleur indique que vous avez trop sollicité vos muscles.

5. Il est inutile de s’étirer et de s’échauffer

Faux. Selon la Society for Orthopaedic Trauma Sports Medicine, il est vrai que les étirements ne peuvent ni réduire le risque de blessure ni améliorer les performances. Mais avec des exercices d’échauffement comme le jogging lent ou la gymnastique relaxante, les étirements amènent le corps à la «température de travail» et favorisent ensuite la relaxation générale.

6. La musculation est exactement ce dont les culturistes ont besoin.

Faux. Selon le professeur Hans Blossa, scientifique du sport, la combinaison de sports de force et de musculation est idéale. Parce que la musculation consomme autant de calories que le cyclisme, la natation ou le tennis; il prévient également le diabète et la perte musculaire liée à l’âge.

7. Si vous faites un effort, vous devez bien manger

C’est vrai, mais c’est vrai! Le steak avant une course de dix kilomètres fait toujours des jambes lourdes. Il est important de reconstituer les réserves de glycogène musculaire et hépatique avec des glucides après une à deux heures d’exercice. Idéal avec des «sucres multiples» à base de bananes, de pain ou de pommes de terre. Le sucre simple des bonbons provoque une libération soudaine et forte d’insuline et une diminution des performances.

8. Les athlètes ont besoin de boissons énergisantes

Même chose ici: ça doit être correct. Pendant une activité physique, ajoutez un demi à un litre de liquide par heure d’activité physique. Mais pas d’alcool, pas de boissons contenant de la caféine. L’eau minérale ou le spritzer aux pommes sont les meilleurs. Les boissons dites énergétiques contiennent généralement trop de sucre. Les suppléments tels que la taurine, les acides aminés ou l’oxygène ne sont pas nécessaires dans une alimentation normale. Et qu’est-ce que l’oxygène est censé faire dans l’estomac et non dans les poumons?

9. Il vaut mieux s’entraîner tous les jours.

Ceci s’applique principalement aux athlètes de compétition. Les athlètes de loisir, en particulier les débutants, devraient se reposer. Astuce: faites de l’exercice tous les deux à trois jours. Les débutants doivent s’entraîner lentement pendant environ 30 minutes chacun – cela correspond à une impulsion de 100 à 120.

10. Le sport vous donne faim, mais pas maigre

Faux. Les scientifiques ont montré qu’en particulier les personnes en surpoids qui font de l’exercice intensément ont moins d’appétit que d’habitude par la suite. Si vous voulez perdre du poids, vous devez inclure de courtes rafales ou des performances de pointe dans votre programme d’endurance. Les médecins du sport américains ont constaté que les athlètes qui avaient perdu ce type d’entraînement perdaient 9 fois plus de poids que les athlètes réguliers.