Stéroïdes anabolisants

Atterrissage de la tête – voici comment cela fonctionne

Convient à la tête. Un esprit sain vit dans un corps sain: l’activité physique peut améliorer les performances mentales. Cependant, il existe de nombreux sports différents et des formes d’entraînement très différentes. Quel type et quelle dose de sport maintient l’esprit en pleine forme? Des chercheurs de l’Université de Bâle et des collègues de l’Université de Tsukuba du Japon ont examiné cette question dans le cadre d’une analyse à grande échelle de recherches antérieures.

Le sport de coordination est particulièrement efficace

Une équipe de recherche avec la participation du Dr Sebastian Ludyga et du professeur Dr Uwe Pusse a évalué 80 études individuelles et a pu mettre en évidence des caractéristiques importantes. L’entraînement d’endurance, la musculation ou un mélange de ces ingrédients semblent améliorer les performances cognitives. Cependant, les sports nécessitant une coordination qui nécessitent des mouvements complexes et une interaction avec d’autres joueurs sont nettement plus efficaces. «L’exigence de coordination dans le sport semble être encore plus importante que le volume total d’activité sportive», explique Sebastian Ludyga.

Un volume total d’activité sportive plus élevé ne conduit pas nécessairement à une augmentation de l’efficacité du développement mental. Ce n’est que sur une période plus longue qu’une période plus longue par unité sportive promet en fait une plus grande amélioration des performances cognitives.

Tous les groupes d’âge en bénéficient

Tout comme nos besoins physiques, nos performances mentales changent tout au long de notre vie. Il existe un grand potentiel d’amélioration dans l’enfance (phase cognitive) et dans la vieillesse (phase de déclin cognitif). Cependant, un groupe de recherche du Département des sports, de l’exercice et de la santé (DSBG) de l’Université de Bâle n’a pu trouver aucune preuve des différents effets de l’activité sportive dans différents groupes d’âge. être conçu pour améliorer les performances cognitives. Cela signifie que différents groupes d’âge peuvent être combinés dans un but sportif commun. «Cela se fait déjà de manière sélective avec des activités sportives communes pour les enfants et leurs grands-parents», explique Uwe Püche. Par conséquent, ces offres peuvent être étendues.

Sections sportives intensives pour garçons et hommes

La même dose d’activité sportive a des effets différents sur la condition physique des hommes et des femmes, ce qui est déjà bien connu, le groupe de recherche de l’Université de Bâle a également pu le démontrer pour les performances mentales. Par conséquent, les hommes bénéficient davantage des activités sportives.

Les différences entre les sexes étaient particulièrement évidentes dans l’intensité du trafic, mais pas dans le type de sport. Un entraînement intensif semble être particulièrement bénéfique pour les garçons et les hommes. Associé à une augmentation progressive de l’intensité, cela se traduit par une amélioration significative des performances cognitives sur une période plus longue.

En revanche, les filles et les femmes n’ont aucun effet positif si l’intensité est augmentée trop rapidement. Les résultats de la recherche indiquent que les athlètes féminines devraient choisir des sports d’intensité faible à modérée si elles veulent améliorer leur forme cognitive.